Notice d’installation et d’utilisation de do•doc

Introduction

Ce manuel a été rédigé pour do•doc version 6 et précédentes. La version bêta 7 actuellement disponible sur ce site comporte de nombreux changements qui rendent ce manuel obsolète, mais une mise à jour de celui-ci aura lieu rapidement après la fin de la phase de bêta.

Cette application a été conçue pour les situations d’apprentissage (les classes, les Fablabs, les lieux de formation, etc.) par L’Atelier des Chercheurs.

Elle a été créée avec la participation d’élèves d’école primaire, de Serge Selvestrel (instituteur en CP à l’école Lacordaire) et d’Olivier Fosse (Formateur en Informatique Pédagogique de Paris). D’autres contributeurs ont également participé à son développement, notamment sur github, par mail, sur les salons et dans les ateliers que nous avons animés.

do•doc est sous license libre CC BY-NC-SA, ce qui veut dire que tout le monde peut la télécharger, l’utiliser, la modifier et la rediffuser à partir du moment où aucune utilisation commerciale n’en est faite (par exemple, vente du logiciel ou formation payante sur le logiciel). Les crédits doivent rester bien visibles, y compris dans les versions modifiées de cette application.

Présentation de do•doc

Objectifs et fonctionnalités

Conçu pour documenter et créer des récits à partir d'activités pratiques, do•doc (prononcer doudoc) est un outil ouvert et modulaire qui permet de capturer des médias (photos, vidéos, sons et stop-motion), de les éditer, de les mettre en page et de les publier.

Quelques captures d’écran

Page de prise de vue — aussi appelée capture — de do•doc
Aperçu d’une photo en mode "plein écran" avec différentes options
Page de la bibliothèque d’un projet en mode "publication". Les médias peuvent être déplacés de la gauche vers la droite pour produire une publication.

Installer et utiliser do•doc

Téléchargement et installation

Icone de l’application

Rendez-vous sur la page suivante et défilez la page vers le bas jusqu’à la section “liens” : latelier-des-chercheurs.fr/outils/dodoc. Cliquez sur le lien qui correspond à votre système d’exploitation (Windows, Mac ou Linux).

Instructions de téléchargement dans la page outils/dodoc

Pour installer l’application, double cliquez sur le fichier qui est téléchargé. Vous serez ensuite guidé au fil des étapes de l’installation.

Une fois l’installation terminée, vous pourrez créer un raccourci sur le bureau de votre ordinateur comme pour n’importe quelle autre application. Pour lancer do•doc, il vous faut double-cliquer sur l'icône de do•doc nouvellement créée qui se trouve dans le dossier de vos applications [exemples, C:/Programme pour un PC et Applications pour Mac] .

Utilisation de do•doc

Lors de la première utilisation une fenêtre s’ouvre et affiche la page d’accueil :

La page d’accueil de do•doc juste après installation.

Pour vous aider à tester do•doc, un dossier nommé “Exemple de dossier” est automatiquement créé. Il est aussi possible de créer de nouveaux dossiers en cliquant sur Créer un dossier. Commencez par explorer le contenu du dossier par défaut en cliquant sur son titre, ce qui devrait vous amener sur la page suivante :

Contenu du dossier par défaut de do•doc : un projet "Installations de do•doc"

Ce dossier contient un seul projet, mais il pourrait aussi en contenir deux, dix ou même cinquante : chaque projet est le conteneur des médias en eux-même qui raconteront les étapes d’une réalisation, d’une activité ou d’une personne dans un lieu. Cette structure à deux niveaux (dossiers/projets) a plusieurs intérêts mais elle permet surtout de stocker de très nombreux contenus tout en conservant une navigation la plus simple et intuitive possible.

Chaque projet contient le même nombre de pages, indiqués par trois icônes récurrentes :

Les trois pages principales d’un projet

Au survol de la souris sur chaque bouton vous pouvez retrouver son nom :

Au survol sur le premier bouton d’action

À noter que pour vous aider à vous retrouver dans l’interface à chaque moment, une barre de navigation affiche un fil d’ariane qui retrace votre emplacement dans l’application :

Barre de navigation dans la page Prise de vue

De gauche à droite :

  1. logo do•doc cliquable, permet de retourner à la page d’accueil à tout moment,

  2. nom du dossier cliquable, permet de retourner à la page Dossier (liste des projets du dossier en question),

  3. nom du projet cliquable, permet de retourner à la page projet (avec un aperçu du contenu du projet, notamment),

  4. type de page dans le projet parmi les suivantes : Prise de vue, Bibliothèque et Publication,

  5. autres pages disponibles pour une navigation rapide qui n’oblige pas à revenir à la page Projet.

Les trois pages… (en cours de rédaction…)

Mettre à jour do•doc

Pour mettre à jour do•doc vers une nouvelle version, il suffit de réinstaller do•doc comme lors de la première installation. Le nouveau do•doc remplacera l’ancien sans toucher à votre contenu : seule l’application elle-même sera remplacée. La mise à jour est donc sans risque, mais il est recommandé d’effectuer une sauvegarde avant de mettre à jour. Pour se faire, consultez la section Sauvegarde et exportation des contenus.

Mise à jour vers la version 6 de do•doc

À noter que la structure du dossier templates et son contenu ont changés depuis la version 6, ce qui peut provoquer des bugs dans les publications après mise à jour. Lors de l’installation de do•doc, supprimez le dossier Documents/dodoc/templates et relancez do•doc. Au démarrage, do•doc repèrera l’absence du dossier templates et le recrééra automatiquement.

Stockage et sauvegarde des contenus

Dossier de stockage et base de donnée

En cours de rédaction…

Suppression des contenus

En cours de rédaction…

Sauvegarde et exportation des contenus

En cours de rédaction…

Créer un réseau et y connecter d’autres appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes)

Explications & utilisations possibles

L’application do•doc, en plus d’afficher une interface de consultation et de création de contenus, embarque un serveur web accessible à d’autres périphériques.

Grâce à ce serveur, il est possible d’accéder à do•doc depuis n’importe quel appareil connecté au même réseau local que l’ordinateur qui fait tourner do•doc. Ainsi, un ordinateur qui est connecté au WIFI d’un Fab Lab ou d’un co-working pourra donner accès à do•doc et à ses contenus à l’ensemble des postes connectés.

Instructions

  1. Lancez do•doc depuis un ordinateur connecté à un réseau — en WIFI ou en ethernet par exemple. Sur n’importe quel page, défilez vers le bas pour accéder au pied de page.
Aperçu du bas de page de do•doc

Dans un des blocs, vous trouverez les instructions suivantes :

Pour vous connecter depuis un autre appareil qui se trouve sur le même réseau (Wifi ou Ethernet), naviguez vers l’adresse suivante et ignorez l’avertissement qui s’affiche : https://192.168.0.104:8080

Attention : l’adresse URL (ici, une série de chiffres qui correspondent à l’adresse IP de la machine sur le réseau) sera très certainement différente sur votre ordinateur. Elle sera différente sur chaque réseau et à chaque nouvelle connexion.

  1. Ouvrez maintenant un navigateur web sur une autre machine, et entrez cette adresse. Vous devriez voir un écran de ce type :
Sur une autre machine, après avoir ouvert l’URL de la station dans Firefox.

Note technique : Cet avertissement apparaît car la connexion se fait dans le protocole HTTPS sécurisé mais sans passer par internet. Le navigateur est donc incapable de valider le certificat comme il le ferait sur un site marchand par exemple. Cela ne signifie cependant pas que vos données peuvent être interceptées ou accessibles par Internet, et ne représente aucun risque de sécurité : uniquement les données de do•doc seront accessibles.

  1. Ignorez cet avertissement en cliquant sur Avancé, puis en cliquant sur Confirmer l’exception de sécurité.
    Écran sur lequel confirmer l’exception pour l’accès local. Chaque navigateur présente des étapes un peu différente mais avec des textes très similaires.

Vous pouvez maintenant accéder à do•doc depuis cet appareil. Toutes les fonctionnalités seront accessibles quel que soit l’appareil : smartphone, tablette, ou simplement un autre ordinateur. La page de capture permettra de capturer des médias, la page de bibliothèque de les consulter, de les annoter ou de les télécharger, et la page de publication de générer un PDF et de publier sur le web.

À noter que tous les contenus restent stockés sur la station même. Que vous importiez des contenus depuis la photothèque d’un smartphone ou que vous en capturiez d’autres depuis une tablette, ils seront toujours ajoutés à la bibliothèque du projet en question.

Exemple d’une bibliothèque créée à partir de plusieurs appareils : deux smartphones et un ordinateur connecté à une installation comportant une webcam.